CharpeyCadre de vie – Environnement

Avis d’enquête publique PPRI

alt : test.pdf

Produits phytosanitaires

17 millions de jardiniers amateurs en France utilisent plus de la moitié du tonnage des matières actives phytosanitaires utilisées en zones non agricoles. Ces matières actives qui entrent dans la composition des produits phytosanitaires (autrement appelés pesticides) sont dangereuses pour l’environnement et la santé.
Les jardiniers ne font pas toujours bon usage de ces produits (surdosage, manipulation dangereuse, application sur des surfaces imperméables, etc.). Ces mauvaises pratiques augmentent les risques pour leur santé, celle de leur entourage, et pour l’environnement, notamment la qualité de l’eau.
Pour préserver l’environnement et la santé de tous, plus d’information sur http://www.mieux-jardiner.fr/

La loi Labbé interdit à partir du 1er janvier 2017 aux personnes publiques d’utiliser/faire utiliser des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts, forêts, promenades et voiries (sauf pour des raisons de sécurité …) accessibles ou ouverts au public.

Les produits phytosanitaires de biocontrôle, à faibles risques et autorisés en agriculture biologique restent cependant utilisables, ainsi que tous les autres produits de protection des plantes (macroorganismes, substances de base).

La lutte contre les organismes réglementés à l’aide de produits phytosanitaires reste autorisée. Des dérogations pourront également être données pour utiliser des produits phytosanitaires contre des dangers sanitaires graves menaçant la pérennité du patrimoine historique ou biologique.

Ne sont pas concernés par cette loi les espaces gérés par des structures privées, les espaces appartenant à des structures publiques dont l’accès est fermé au public ou encore les espaces publics qui ne sont pas considérés comme des espaces verts.

Cette même loi prévoit qu’à partir du 1er janvier 2019 l’interdiction de la commercialisation et la détention de produits phytosanitaires à usage non professionnel. Cette deuxième partie de la loi vise les jardiniers amateurs.
Cette nouvelle réglementation apporte donc un grand changement dans la gestion des espaces verts des communes.

Calendrier prévisionnel – cartographie

Cours d’eau prospectés (Syndicat mixte du bassin versant de la Véore)

Ambroisie

Vous trouverez en lien le diaporama présenté par l’Agence Régionale de la Santé (ARS) lors du comité de pilotage (COPIL) qui a eu lieu ce 8 octobre  2014 à Lyon. Ce COPIL avait pour objet de présenter le bilan 2014 de la plateforme de signalement Ambroise.
diaporama
Egalement,
comment lutter contre l’ambroisie particulier et agriculteur

Le risque allergique, au jour le jour, dans votre région

Lutte contre les pyrale du buis & chenille processionnaire

Voici le compte rendu.

Frelon asiatique

Déchetterie

Nuisance sonore

Information Plan de Prévention des Risques Inondation (PPRi)